L’entrepreneuriat en « pôle » position ‹ Eco

MAi 2018 - N°1
Accédez au N°2

Implantation
Le Carburateur de la Cabucelle
L’entrepreneuriat en « pôle » position
Ici on carbure au partage d’expertises et d’expériences © JP Vallorani

publication

Dans les quartiers nord de Marseille, ce pôle accueille et accompagne les créateurs d’entreprises. Un équipement bienvenu dans un environnement dynamique en matière de création d’entreprises.

 L’idée a germé il y a huit ans. Forte de son expérience dans l’implantation des entreprises dans les zones franches urbaines (les quartiers nord de Marseille en comptent deux), la Communauté urbaine de Marseille, englobée depuis dans la Métropole, a décidé d’implanter à la Cabucelle son Carburateur. Ce pôle de l’entrepreneuriat est destiné à l’accueil et à l’accompagnement des créateurs d’entreprises qui éprouvent des difficultés à trouver des locaux adaptés à leurs activités. Car le constat était sans appel : avec près de 21 % de créations d’entreprises en 2007 (contre 17 % enregistrés sur l’ensemble de la ville), les 13e, 14e, 15e et 16e arrondissements détenaient les taux les plus élevés par arrondissement de la ville. Il eut été dommage de décourager un tel dynamisme.

Un modèle à reproduire

Le Carburateur est devenu réalité en 2016 grâce à un investissement de plus de 6 M€, cofinancé par le FEDER, l’État, le Département, la Région Paca, la Ville de Marseille et la Caisse des dépôts (la Fabrique à entreprendre). Le Carburateur réunit sept partenaires très actifs (Esia, Cosens, Imm, Couveuse Interface, Petra Patrimonia, Planet Adam, BGE Accès Conseil), chargés de recevoir les porteurs de projets, de les accompagner et de rendre leurs initiatives viables. La Métropole est propriétaire du bâtiment et le Carburateur est la locataire-gestionnaire. Le bâtiment de 1 800 m² accueille des entreprises liées aux activités artisanales et de services ou encore du BTP. Les entreprises ciblées ont entre 0 et 4 ans. Une aire de coworking est proposée aux salariés nomades ou aux candidats à l’entrepreneuriat.

Après deux ans d’exercice, le Carburateur présente un bilan positif : 509 porteurs de projets reçus, 40 entreprises résidentes et 90 emplois, 288 permanences organisées, 8 événements accueillis. Ajoutons, sur l’année 2017, 18 petits déjeuners thématiques, 46 ateliers et 4 formations qui ont été dispensés. Face à un tel succès, la Métropole réfléchit à la reproductibilité du modèle sur d’autres quartiers prioritaires de la politique de la ville implantés sur son territoire.